Laboratoire d'étude
de la santé sexuelle

Sophie Bergeron  Ph.D

« Favoriser le bien-être et la santé sexuelle des individus et des couples ».

Recherches en cours

Une étude multi-méthodes chez les couples aux prises avec un faible désir sexuel

Description :

Le Laboratoire d’étude de la santé sexuelle (Université de Montréal) et le Couples & Sexual Health Laboratory (Université Dalhousie) recrutent actuellement des couples dont l’une des personnes ressent un faible désir sexuel pour participer à une nouvelle étude en ligne.

Cette étude vise à examiner l'impact de différents facteurs psychologiques sur le bien-être sexuel, relationnel et psychologique des couples aux prises avec un faible désir sexuel.

Si éligibles, les deux membres du couple répondront séparément à:

  • Trois sondages en ligne (environ 50 à 70 minutes chacun) sur une période de 12 mois
  • De brefs sondages quotidiens en ligne sur une période de 2 mois (environ 8 à 15 minutes par jour)

 Les participants peuvent recevoir en compensation jusqu'à 346$/couple (dollars canadiens) en cartes-cadeaux pour avoir répondu à tous les sondages de l'étude.

Ce projet est approuvé par le Comité d’éthique de la recherche en éducation et en psychologie de l’Université de Montréal et est financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

 

Qui peut participer :

Pour participer, les deux partenaires doivent accepter de participer et :

  • Être âgé(e)s de 18 ans ou plus
  • Pouvoir s’exprimer avec facilité en français ou en anglais
  • Être en relation de couple depuis au moins 1 an
  • Résider au Canada ou aux États-Unis

De plus, l’un des partenaires doit :

  • Éprouver des difficultés persistantes de désir sexuel et/ou d'excitation sexuelle, qui seront évaluées lors du processus d’éligibilité

* D’autres critères d’éligibilité peuvent s’appliquer.

 

Comment participer :

Communiquez avec nous par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Les effets de différents comportements sexuels sur le bien-être sexuel : Une étude longitudinale dyadique auprès de couples adultes


Description :

Le Laboratoire d’étude de la santé sexuelle de l'Université de Montréal recrute actuellement des couples pour participer à un nouveau projet de recherche.

Ce projet vise à mieux comprendre comment différents comportements sexuels (incluant les activités sexuelles avec un(e) partenaire, la masturbation et l’utilisation de pornographie) peuvent contribuer au bien-être sexuel des partenaires. Chaque couple sera invité à compléter trois questionnaires en ligne sur une période d’un an.

Pour vous remercier de votre participation, chaque couple recevra 20$ en cartes-cadeaux Amazon, soit 10$ par personne, après la complétion de chacun des trois questionnaires, pour un total de 60$ en cartes-cadeaux par couple.

Ce projet a obtenu l’approbation éthique de la Faculté des Arts et des Sciences de l'Université de Montréal (CEREP-19-098-D) et est subventionné par la Chaire de recherche du Canada sur les relations intimes et le bien-être sexuel.

 

Qui peut participer :

Les couples faisant déjà partie de ce projet. Nous ne recrutons pas de nouveaux participants.

Étude PRESAJ : Précurseurs des relations sexuelles et amoureuses des jeunes


Description :

Le Laboratoire d'étude de la santé sexuelle (Université de Montréal) et le Laboratoire de Jacinthe Dion (Université du Québec à Chicoutimi) sont actuellement de passage dans les écoles secondaires des régions de Montréal et du Saguenay-Lac-St-Jean afin de mieux comprendre la sexualité, les fréquentations amoureuses des jeunes et les défis qu’elles comportent. Les adolescents de troisième secondaire devront compléter un questionnaire d’environ 30 à 45 minutes sur une tablette électronique en classe. Ces mêmes jeunes répondront de nouveau à une version allégée du questionnaire en quatrième secondaire, ainsi qu’en cinquième secondaire.

Les résultats pourront aider à mieux intervenir auprès des jeunes et seront particulièrement pertinents dans le contexte du retour obligatoire de l’éducation sexuelle à l’école à l’échelle de la province de Québec. Ils serviront à mieux outiller les jeunes dans leur développement sexuel et amoureux, notamment ceux issus des minorités sexuelles et ceux ayant vécu différentes formes de victimisation à l’enfance ou à l’adolescence Ce projet, financé par les Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC), est approuvé par le Comité d'éthique de la Faculté des arts et des sciences de l'Université de Montréal et le Comité d'éthique de la recherche de l'Université du Québec à Chicoutimi.

 

Qui peut participer :

Les écoles secondaires des régions concernées ayant été sélectionnées. Nous ne recrutons pas d’autres écoles actuellement.


Bannière de logos

 

 

Admin