ÉQUIPE SCOUP 
Sexualité et Couple

Sophie Bergeron  Ph.D

Recherches en cours SCOUP

Étude internationale sur la sexualité

iss2

Description :

L’Étude internationale sur la sexualité (International Sex Survey) est une étude interculturelle de grande envergure qui examine la sexualité, incluant ses aspects positifs (p. ex., : la satisfaction sexuelle, le désir sexuel) et négatifs (p. ex., : la prise de risques sexuels, les problèmes de fonction sexuel), au moyen d’un questionnaire anonyme en ligne. Nous remettrons 50 cents (USD) à des organismes internationaux à but non-lucratif reliés à la sexualité (p. ex., : World Association for Sexual Health) pour chaque questionnaire complété, jusqu’à concurrence de 1000$ (USD). L’Étude internationale sur la sexualité sera menée dans plus de 40 pays à travers le monde. De cette manière, nous pourrons comparer les résultats entre différentes cultures, de sorte à obtenir une compréhension plus globale de la sexualité à travers le monde. Par conséquent, votre participation à l’étude contribuera au succès de notre recherche.

Quels sont les objectifs de l'Étude internationale sur la sexualité?

Une sexualité saine est une partie intégrante de l’expérience humaine et du bien-être. Toutefois, certains comportements sexuels peuvent résulter en une détresse significative ou impacter le fonctionnement d’un individu dans différentes sphères de sa vie (p. ex., des problèmes au travail). Notre mission est d’examiner systématiquement pourquoi et pour qui différents comportements sexuels peuvent être optimaux ou résulter en des conséquences négatives, et aider les personnes qui peuvent vivre des problèmes sexuels.

Quelles sont les implications de l'Étude internationale sur la sexualité?

Avec les résultats de cette étude, nous serons en mesure de :
1. Fournir des échelles de mesure accessibles au public dans plusieurs langues qui pourront évaluer de façon fiable différents comportements sexuels et être utilisées dans la recherche et pratique future
2. Identifier les facteurs de protection et de risque pouvant contribuer au développement de problèmes sexuels
3. Identifier les groupes à risque qui pourraient bénéficier de futurs programmes de prévention et d’intervention

Qui sont les chercheur.e.s principaux dans l'équipe de l'Étude internationale sur la sexualité?

➢ Dr. Beáta Bőthe, Ph.D., Chercheure principale, Université de Montréal, Canada
➢ Dr. Zsolt Demetrovics, Ph.D., D.Sc., Co-chercheur, Eötvös Loránd University, Hungary
➢ Dr. Shane W. Kraus, Ph.D., Co-chercheur, University of Nevada, Las Vegas, USA
➢ Dr. Marc N. Potenza, Ph.D., M.D., Co-chercheur, Yale University School of Medicine, New Haven, USA; Connecticut Council on Problem Gambling, Wethersfield, USA; Connecticut Mental Health Center, New Haven, USA
➢ Mónika Koós, MA & Léna Nagy, MA, Co-chercheure, Eötvös Loránd University, Hungary

Chercheures canadiennes:

➢ Dr. Sophie Bergeron, Ph.D., Université de Montréal, Canada
➢ Dr. Marie-Pier Vaillancourt-Morel, Ph.D., Université du Québec à Trois-Rivières, Canada

Qui contacter?

Si vous êtes intéressés par notre recherche ou avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   Site web : internationalsexsurvey.org

Qui peut participer et comment participer à l'Étude internationale sur la sexualité?

➢ Toute personne âgée de 18 ans et plus peut prendre part à l’étude.

➢ Si vous souhaitez participer à l’Étude internationale sur la sexualité, veuillez cliquer sur ce lien : http://bit.ly/ISS-CAN-FR

Projet Couples Parentaux

LogoCP

Description : 

Ce projet vise à mieux comprendre les liens entre les interactions des parents de jeunes enfants et leur santé psychologique et relationnel, en explorant l’historique de trauma interpersonnel de chaque parent. De même, nous cherchons à mieux connaitre l’influence des relations entre les parents sur le développement de l’enfant.

Chercheures associées à ce projet : Natacha Godbout et Alison Paradis (chercheures principales), Sophie Bergeron, Marie-Ève Daspe, Catherine Herba et Martine Hébert

Site Internet : https://natachagodbout.com/fr/projets/projet-couples-parentaux

Collectif national sur la victimisation au masculin (CNVAM)

LogoProjetSexo

Description : 

Le CNVAM a été fondé en 2019 afin de réunir différents acteurs pour promouvoir les connaissances empiriques sur la victimisation au masculin et leurs applications pratiques. Ce projet de recherche est réalisé en partenariat avec plusieurs organismes : à cœur d’homme, AutonHommie, CALACS La Bôme-Gaspésie, CAVAC de la Montérégie, C.A.V.A.S, CETAS, CIASF, CRIPHASE, MITAS, Pro-Gam, SHASE Estrie.

Le projet a pour objectifs de documenter les enjeux des hommes victimes de traumas interpersonnels en enfance (TIE), leur santé relationnelle et sexuelle, de documenter l'éventail des pratiques existantes pour les hommes victimes en partenariat avec des organismes québécois qui offrent ces services, et de développer du matériel d’intervention et de sensibilisation en favorisant un réseautage entre les différents organismes qui rencontrent des hommes victimes, le milieu de la recherche et le grand public.

Site Internet : https://cnvam.natachagodbout.com/

Chercheur(e)s associé(e)s à ce projet : Natacha Godbout (chercheure principale), Audrey Brassard, Jean-Martin Deslauriers, Mylène Fernet, Martine Hébert, Marie-Pier Vaillancourt-Morel.

À coeur d'hommes

logo acoeurdhomme 1024x244

Description : 

En partenariat avec l’association à coeur d’homme, un regroupement de 31 organismes communautaires spécialisés dans le traitement de la violence conjugale et familiale, ce projet de recherche tend à promouvoir des relations égalitaires et sans violence par la prévention et l’éducation. Concrètement, il vise à mieux comprendre les facteurs de risques (individuels, relationnels, sociaux, contextuels) et les corrélats liés à la perpétration (ou victimisation) de violence conjugale auprès d’hommes en recherche d’aide et auprès de minorités culturelles, de genre et sexuelles.

Plusieurs chercheur(e)s sont associés à ce projet :

Audrey Brassard, Katherine Péloquin, Marie-Ève Daspe, Natacha Godbout, Yvan Lussier, Marie-France Lafontaine et Claudia Savard

Projet PARCOURS : Parcours des couples en traitement de fertilité

PARCOURS SCOUP FR

Description : 

Le Laboratoire d’étude du couple (Université de Montréal), le Couple & Sexual Health Laboratory (Dalhousie University) et le Laboratoire de recherche sur le couple et la sexualité (Université de Sherbrooke) recrutent actuellement des couples pour participer à un projet de recherche.

Cette étude vise à documenter les facteurs qui contribuent à l’ajustement et à la décision de poursuivre ou d’arrêter les traitements chez les couples ayant recours à la procréation médicalement assistée.

Pour ce faire, les couples participant à l’étude sont invités à compléter cinq questionnaires tous les 6 mois sur une période de 2 ans. Une compensation financière Amazon leur est offerte (au total 180$/couple) pour les remercier de leur temps.

L’étude a été approuvée par le Comité d’éthique de la recherche en éducation et en psychologie de l’Université de Montréal et par le Comité d’éthique de la Dalhousie University à Halifax. Cette étude est financée par une subvention de recherche des Instituts de recherche en santé du Canada octroyée à la chercheuse principale, Katherine Péloquin, PhD, du Département de psychologie de l’Université de Montréal.

Qui peut participer :

Les couples âgés de 18 ans et plus qui suivent des traitements de fertilité et qui souhaitent tous deux remplir des questionnaires en ligne à chaque 6 mois. *D’autres critères d’éligibilité peuvent s’appliquer.

Comment participer :

Remplir ce bref questionnaire d’éligibilité : 

https://survey.qualtrics.com/jfe/form/SV_8iwYMwh1g4136YZ

Ou communiquer avec nous par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Bannière de logos

 

 

Admin